Un sondage SOFRES montre que les français veulent de l'esprit critique à l'école

Publié le par Agnès Lenoire

 

 

http://www.tns-sofres.com/_assets/sofreslogo.gifL’enquête de la TNS SOFRES sur « L’état de l’opinion après les élections régionales », réalisée pour la fondation  Gabriel Péri entre le 7 et 14 juin 2010 vient d’être publiée. Appuyée sur un panel de 1500 personnes, elle fait un vaste tour d’horizon de l’opinion publique sur différents thèmes : la perception de l’évolution du niveau de vie, les services publics, le climat général, les situations politiques et économiques, les inquiétudes et les attentes.  Parmi les attentes, des questions sur l’école étaient posées aux sondé(e)s :

 

«  En pensant à l’école, pouvez-vous me dire avec laquelle de ces deux opinions vous êtes le plus d’accord ?:

 

-        L’école devrait donner avant tout  le sens de la discipline et de l’effort : en 2001, 52% des interrogés choisissaient cette option. En 2010, 48%.

-        L’école devrait former avant tout des gens à l’esprit éveillé et critique : en 2001, 47% choisissent cette option. En 2010, 51%.

 

Quatre points gagnés pour l'esprit critique ! Enfin, une prise de conscience populaire !  J’avoue que quand j’ai lu ces résultats ce matin dans le Café Pédagogique (rubrique Citoyenneté), j’en fus satisfaite. Privilégier l’esprit critique à l’école, c'est assurer la construction même de l’individu autonome, autodidacte. Le reste suit avec le désir de toujours en savoir plus, puisque le savoir n’est plus une masse informe dont il faut se méfier. Cela n’exclut en rien l’enseignement des disciplines, ni de la discipline, bien sûr.

 

Mais après la  première impression devant cette belle évolution, je suis allée voir le détail de ce sondage dans le fichier pdf de l’étude en question.  Je m’aperçois que cette question a été posée à chaque sondage de ce type depuis 1978 !  Et l’évolution est la suivante pour les réponses en faveur de l’esprit critique à l’école :

1978 : 35%

1988 : 39%

1995 : 47%

1997 : 48%

1998 : 44%

2001 : 47%

2010 : 51%

Progression quasi constante depuis 33 ans, avec un accroc substantiel en 1998.  La barre symbolique des 50% est dépassée en 2010, il est vrai qu’il est important de le noter.

 

L’article du Café pédagogique ne comparait qu’avec 2001, c’est dommage car la progression n’est pas récente, et donc non justifiable par la conjoncture actuelle.

 

Parallèlement, les réponses favorables à l’enseignement de l"a discipline" suivent une courbe descendante :

1978 : 60%

1988 : 58%

1995 : 51%

1997 : 51%

1998 : 53%

2001 : 52%

2010 : 52%

Il y a dans ce pays plus de trois décennies de désir d’un enseignement plus intelligent et plus humain. Et si la discipline, en tant qu’objet spécifique d’enseignement, est en recul, c’est que la logique pédagogique veut qu’une éducation globale, en faisant appel à l’analyse et au jugement personnel éclairé, ménage une place naturelle à l’autorité.  Intuitivement, les personnes sondées l’ont traduit par leurs réponses.

 

Malheureusement, les médias ne popularisant pas les opinions profondes et durables des français, ils favorisent ainsi la prise en compte d’opinions ponctuelles – suite le plus souvent à des faits divers- qui n’ont aucun enracinement sociologique.

 

Alors las des courbes de « popularité » de monsieur Sarkozy publiées 10 fois par jour ! Qu’on nous montre plutôt des courbes de ce que veulent les français depuis si longtemps !

Publié dans Éducation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite par telephone 02/06/2016 13:36

Superbe article qui m’a donné de vrais pistes pour mes articles à moi. Je testerai dès le prochain article. Pour dire j’ai même mis la page dans mes favoris.

Fred 10/01/2011 16:03



Bonjour,


Je suis tout à fait d'accord avec le premier commentaire. Les différences entre 2001 et 2010 ne sont pas significatives. De plus quand on regarde l'historique ça donne plutôt l'impression que le
rapport entre les deux opinions est plus ou moins au même niveau depuis 1995. On est loin de la progression "quasi" constante depuis 33 ans. Au passage, "la discipline" en 2010 c'est 52% ou 48% ?



NEMROD34 20/12/2010 15:04



Bonjour clovis simard, et a part que
tu te fait de la pub gratuite, où est le rapport avec l'artcile ? 


Tu pense sérieusement convaincre ici ?



clovis simard 19/12/2010 16:52




Bonjour,
      


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page:BEAGLE DE DARWIN !


LE THÉORÈME DU BEAGLE.


Cordialement


Clovis Simard



un passant 15/12/2010 09:15



Quand le différentiel est inférieur à la marge d'erreur, il n'est pas possible de dire s'il y a eu progression ou régression. On ne peut rien conclure du passage de 47% à 51% pour un échantillon
de 1500 personnes.