Le naufrage intellectuel de France Inter

Publié le par Agnès Lenoire

http://www.arretsurimages.net/media/article/s32/id3124/original.27958.320x240.pngFidèle auditrice de France Inter depuis l’élection de Sarkozy  (mon téléviseur a rendu l’âme le lendemain de son élection !), je suis catastrophée par l’éviction des deux libres-penseurs qui faisaient la joie de mes  petits matins pas forcément enthousiastes. Il m’arrivait de retarder de quelques minutes mon départ pour l’école afin d’écouter Porte ou Guillon, préférant les entendre en direct plutôt qu’en visionnage différé sur le site. J’ai bien sûr suivi les affres de leur agonie, au fil des chroniques et des réactions outrées des bien-pensants : S. Guillon et sa chronique très brillante sur Besson « taupe du FN », puis D. Porte et l’invitation -qu’il adresse à Villepin – « d’enculer Sarkozy ».

 

La première chronique, celle de Guillon,  m’avait laissée admirative. Effectivement, le comportement de Besson, bien décrypté par l’humoriste, donnait cette impression d’espionner et d’agir pour le compte des Le Pen, sans compter que le retournement de veste qu’il a opéré contre son parti en 2007 ne plaidait pas en sa faveur…. Bonne chronique, donc, mais pas rigolote par contre. Avant de partir travailler, ça fait froid dans le dos.

 

Et c’est sans doute ce qui lui a valu la polémique qui a suivi, avec un déluge de reproches concernant... l’attaque au physique !  Besson avec une tête de fouine, ça, c’est insupportable ! En fait, rien de tout cela n’est sérieux. Ce qui a fait frémir en haut-lieu, c’est l’éventualité évoquée par Guillon d’un ministère infiltré.  A mon avis, dès la fin de cette chronique, Guillon était déjà grillé.

 

Car l’attaque au physique est tout de même un droit de tous les comiques. Souvenez-vous, pour les plus âgés d’entre vous, du « Bébêtes show », ancêtre des Guignols, avec chaque ministre  en animal (Mitterand en grenouille).  Il faut être un gosse dans une cour de récré pour venir se plaindre qu’on s’est moqué pour un nez long ou un menton fuyant. Mais il est vrai que ce gouvernement prend souvent l’allure d’une cour de récréation, fréquentée d’une multitude de sales gosses qui harcèlent, moralisent mais mentent,  et jouent en permanence à faire-semblant.

 

La chronique de D. Porte avec le fameux « j’encule Sarkozy » par contre, n’est guère défendable. L’incitation lancée à Villepin à enculer le président n’avait guère de sens et sa répétition  était pénible. Mais une chronique ratée n’est qu’une chronique ratée. Il suffisait de le lui dire. Il admet lui-même, sur le site Arrêts sur images de Daniel Schneidermann, que cette chronique n’était pas sa meilleure. Cela ne valait à mes yeux ni l’avertissement  qu’il a reçu de Philippe Val, encore moins son licenciement des ondes. Car on n’avait rien à lui reprocher sur la tranche horaire du Fou du roi. Mais il a été viré des deux émissions.

 

Il y a donc une coalition contre la liberté d’expression dans ce pays, une pression politique insupportable. L’émission Esprit critique  disparaît,  Et pourtant elle tourne  aussi. Une catastrophe pour l’esprit critique et la culture. J’espère que Daniel Mermet va garder son émission Là-bas si j’y suis, reléguée l’an dernier  sur une plage horaire censée être moins écoutée.

 

À la rentrée je n’écouterai plus La matinale. Je me suis abonnée au site « Arrêts sur images », où je retrouverai Didier Porte chaque jeudi pour une chronique de 5 minutes à 7h 53. La radio de service public suit le chemin de la télé. C’est un naufrage.

 

Photo Didier Porte prise sur le site Arrêts sur images

Publié dans Démocratoc

Commenter cet article

ZOE 10/08/2010 15:32



IL y a aussi le naufrage intéléctuel de l'humour et cette complaisance dans le ricanement permanent . Mais il est vrai qu'en société la méchanceté tiend souvent lieu d'intéligence , et puis
qui OSERAIT se moquer d'un humouriste sans craindre de devenir à son tour l'objet de ses railleries ? ... IL conviend donc de toujours trouver les comiques infiniment drôles . On peut rire de
tout , oui ! SAUF des comiques ...



le tone 08/07/2010 11:55



Au dernières nouvelles, Nicolas Demorant quitte aussi l'émission matinale pour aller sur Europe 1... tout fout le camp !