La religion en politique : ce n’est pas qu’une histoire de voile

Publié le par Agnès Lenoire

La jeune femme voilée présente sur les listes du NPA fait polémique. C’était prévisible et le NPA a ainsi fait parler de lui. C’est de bonne guerre après tout. Sur le site de Marianne, Mélenchon s’en inquiète : il y affirme que la représentation politique doit demeurer laïque, que le NPA a fait du racolage à des fins électoralistes. Sur le site de Rue89, un professeur en science politique, Philippe Marlière, taxe cet entretien de « réactionnaire » et de "dérapage". Il y va un peu fort. Mélenchon a juste le tort de croire, ou de sembler croire, que la politique est laïque. Il faudrait lui rappeler que le christianisme opère dans les rangs de tous les partis, mais ce christianisme a le bon goût d’être plus discret qu’un foulard…

En fait, pour ma part, je n’aime pas non plus que le signe religieux, voile ou autre, entre en politique. Le foulard est un signe religieux. Mais la bible aussi. Vous souvenez-vous de madame Boutin brandissant sa bible dans l’hémicycle contre le pacs ? Et de son adjoint prêtre ? Et de son emploi auprès du vatican, qu’elle assure toujours d’ailleurs ? Elle est toujours députée, et en même temps présidente du parti chrétien-démocrate.

Elle vient d’ailleurs de faire campagne contre un petit film pédagogique contre l’homophobie, qui devait être diffusé dans les écoles, Le baiser de la Lune. Sur sa pression, Luc Chatel a retiré le soutien de l’Éducation Nationale à ce film financé par trois régions et la ville de Rennes. Madame Boutin demande son interdiction : elle pense qu’il s’agit d’une incitation à l’homosexualité. Toute la politique est contaminée par la religion. Pour pouvoir s’insurger contre les signes extérieurs de la religion musulmane, il faudrait d’abord que nos politiciens balaient devant leur porte et écartent madame Boutin, son escouade de prêtres et de conseillers de bénitier. Ensuite seulement on pourra dire à la jeune femme du NPA de retirer son voile.

Publié dans Religions

Commenter cet article

maurice.champion20@wanadoo.fr 12/02/2010 16:28



Religions...


Pourquoi n'existe-t-il plus de prophètes aujourd'hui ?


Tout simplement parce qu'ils sont diagnostiqués schizophrènes.


On peut être surpris qu'en 2010 aussi peu de personnes utilisant l'internet sachent que les personnes atteintes de schizophrénie religieuse
sont victimes d'hallucinations auditives et visuelles.


Le plus étonnant, c'est qu'il y ait autant de personnes prêtes à croire toutes les histoires racontées par ces schizophrènes dans leurs
délires.


Vous avez donc compris pourquoi il est dit que « dieu » parle toujours dans la langue ou le patois de la
personne ?


C’est comme vos rêves et cauchemars de nuit.


Les tenues dites «religieuses» : l’obéissance à la schizophrénie.


Libérons la « liberté » de croire, cette prison psychique intérieure source de dénie de
maladie de nos jeunes relégués en psychiatrie. Une maladie ça ne se vénère pas, ça se combat ; je
compte sur vous.


Hallucinant non !!!


L’essentiel : http://champion20.monsite.orange.fr


 



Agg 05/02/2010 18:48


Avec votre argument, Agnès, (un magnifique tu quoque) on peut attendre longtemps que quelque chose change en politique. Par ailleurs, je note avec quelque amusement que vous ne
parlez pas du judaïsme, dont on pourrait aisément montrer l'influence par chez nous (CRIF, LICRA...), sans évoquer la franc-maçonnerie : combien de "frères" à l'Assemblée nationale ? Enfin, je ne
comprends pas bien votre attaque à l'encontre de Madame Boutin : je ne vois pas comment il pourrait exister quelque chose comme une "politique laïque", comme si les valeurs de nos représentants
politiques s'arrêtaient à la porte de l'Assemblée nationale. Votre exemple de ce film de propagande "homophile" à destination de nos chères têtes blondes contredit dramatiquement votre thèse : il
s'agit là rien de moins que d'une mesure communautariste, afin de complaire à un lobby, qui se targue de représenter l'ensemble des personnes ayant une orientation homosexuelle dans notre
pays. Bref, derrière le paravent d'une laïcité de principe, il y a la réalité d'une guerre larvée entre idéologies. Vous défendez l'idéologie progressiste, c'est votre droit le plus strict, mais au
moins, reconnaissez-le ! Quant à Besancenot et sa candidate voilée, c'est du spectacle, à visée de dédramatisation. Pendant ce temps, l'islam fondamentaliste continue à gagner du terrain. En
attendant la suite.


JF arnould 05/02/2010 14:42



Besancenot a une femme « voilée » sur  sa liste.


La belle affaire, qui ne lui rapportera pas la voix d’un seul musulman « islamiste ». C ‘est un coup de pub ; Il
pourrait aussi prendre une bonne sœur en voilette, ou une Bimbo en tenue de travail, cela n’aurait guère plus de sens.


Ceci dit, qu’une personne désirant porter un foulard ou une écharpe sur la tête soit sur une liste, où est le problème ?


Qu’elle soit musulmane pratiquante ou pas, où est le problème ?
Ce qu’on lui
demande, si elle est élue, c’est de gérer pour le mieux de tous les citoyens, chrétiens, athées, musulmans, de droite de gauche et d’en haut, d’en bas et de nulle part. Et d’arbitrer au mieux et au
plus juste. En tenant compte de son point de vue et de celui des autres sensibilités . Car ces sensibilités sont multiples , et doivent toute être représentées , c’est la loi de la démocratie. Ce
qui ne veut pas dire que tout doit être toléré, il n’y aurait rien de pire des  lois communautaires. Des excès sont possibles , si les contre pouvoirs
n’existent plus. Pour le PACS et Me Boutin, ils ont bien fonctionné, le PACS existe, et la sensibilité catho ne l’ a sûrement pas accepté au fond du cœur et elle en fait ce quelle veut, de m^me que
l’homosexualité. Ceci dit il y a des cathos  PACSés et des homo cathos. Il y a même des culs bénies qui avortent. Et l’avortement, c’est la droite
libérale qui l’a amené. Rien n’est simple La vie n’est pas noire ou blanche, elle n’est qu’arbitrage. Et les vérités éternelles n’existent tout simplement pas, nulle part. Quant à ce qui est de
catégoriser en fonction des croyances … surtout des croyances cachées…. Dans tout croyant il y a un incrédule qui se ment à lui même et inversement.


Grasyop 05/02/2010 12:33


N'oublions pas non plus que celui qui nous sert de président de la république est un chanoine de l'Église catholique !


Ali 05/02/2010 08:50


Ma foi, ce commentaire est empreint d'un bon sens de bon aloi !