Putain, votons !

Publié le par Agnès Lenoire

Petit précis politique à l'usage du citoyen

John Paul Lepers et Thomas Bauder

Éditions Privé, 2007, 170 pages, 10 €.

Putain, lisez cela avant de voter ! Vous connaissez peut-être John Paul Lepers, ce journaliste de chez Canal+, qui a travaillé avec Karl Zéro pour le Vrai journal. L’image que j’en garde à la télévision est celle d’un  trublion qui courait les couloirs de l’Assemblée Nationale, plutôt quand « il faut pas », et armé de questions impertinentes qui malmenaient parfois la patience des intéressé(e)s. Il anime à présent la blogosphère de son ton libre et piquant, et dirige une télé libre sur le net, qu’il a créée en janvier 2007. Pourtant son petit bouquin n’est pas si polémique ni vraiment partisan, sauf quand il s’agit de prévenir contre l’extrême-droite. Son livre nous présente 10 des principaux candidat(e)s, classés de la plus à gauche avec Laguiller jusqu’à Le Pen en fin d’ouvrage. Chaque candidat fait d’abord l’objet d’un Quizz (auquel Royal et Sarkozy ont refusé de se prêter – mauvaise idée !). Trois questions parmi 9 ou 10 : « Votre héros quand vous étiez petit ? », « La France, c’est quoi pour vous ? », ou « Vous pouvez nous parler d’amour ? ». Puis vient un entretien avec J-P Lepers, plus ciblé sur les enjeux de société, entretien  parfois extrait d’autres campagnes, parfois mené tout récemment. Enfin, un portrait retraçant le parcours personnel du candidat ou de la candidate. Des encadrés parcourent les pages, vous initiant, entre autres, à ce qu’est «  le libéralisme appliqué » de Nicolas Sarkozy, la dictature du prolétariat d’Arlette Laguiller, ou le souverainisme de De Villiers, ou bien vous livrant la liste des onze condamnations (en 30 ans, de 1964 à 2004) de Jean-Marie Le Pen, pour mise en cause de crimes contre l’humanité, apologie de crimes de guerre, propos racistes, violences verbales ou physiques.

Les deux auteurs ont fait œuvre de citoyenneté en utilisant leurs compétences journalistiques pour mieux nous éclairer et nous aider à faire notre choix. À nous de jouer dimanche !

Publié dans Notes de lecture

Commenter cet article

eau_rage 18/04/2007 18:12

Gageons surtout que les deux auteurs aient utilisé leurs compétences journalistiques pour faire oeuvre d'*objectivité*. Ainsi, si Jean-Marie Le Pen a bel et bien eu "onze condamnations", il a également gagné plus de *vingt* procès, dont un certain nombre pour les mêmes motifs pour lesquels il avait été condamné par la même Justice. De là à dire que la Justice en question n'est qu'un outil dont abusent les membres de l'Etablissement pour "harceler démocratiquement" (arme de propagande inventée par le socialiste Jean-Christophe Cambadélis) le gêneur Le Pen...