Les bienfaits du vin rouge ?

Publié le par Agnès Lenoire

Une dépêche de l’agence Reuters datée du 1er mars 2007, bien relayée par les médias-presse (Le Point, L’Express, Capital.fr), réaffirme les bienfaits d’un verre de vin rouge pour la protection de nos artères. Ce type d’info est devenu un marronnier tant elle est récurrente, d’année en année. Et irritante dans sa persistance. Face  aux ravages que provoque l’alcool, il me semblerait honnête que les médias qui répercutent cette annonce, dans un souci de santé publique et d’équilibre informationnel,  fassent les annonces qui les relativisent. Avec un peu d’opiniâtreté, on en trouve sur le web.

Comment agit la protection revendiquée du vin rouge ? Par des polyphénols, et en particulier par le resvératol, antioxydant  présent en grande quantité dans le vin rouge,  mais aussi dans la peau du raisin, les cacahuètes. L’UCL/AGRO, faculté d’ingéniérie biologique agronomique et environnementale, en a isolé dans le chocolat noir. Le site Newtree, chocolatier belge, donne les proportions de polyphénols du chocolat noir : Vin rouge : 5.000 mg de procyanidines/l - Chocolat : 1.700-4.900 mg de procyanidines/kg

« Les polyphénols du cacao, notamment les procyanidines, ont montré une nette réduction de l’oxydation du LDL et participent ainsi à la prévention des accidents cardiovasculaires. (Bearden et al, 2000 ; Schmitz et al, 1999 ; Pearson et al, 2001 ; Lotito et al, 2000 ; Rein et al, 2000 ; Wang et al, 2000) ».

Face à la lutte contre l’alcoolisme, la viticulture a besoin de redorer son blason, on s’en doute ! Elle n’a sûrement pas demandé cette enquête mais elle en tire tout bénéfice. Et la traditionnelle propension française à la consommation de vin s’en trouve renforcée.

L’enquête des chercheurs néerlandais qui montre qu’un verre de vin rouge assure une meilleure longévité par une protection cardio-vasculaire a-t-elle pris en compte la consommation de chocolat noir des sujets étudiés ? Et celle de raisin ? Des cacahuètes ? Le but visé, un peu trop ciblé, n’a-t-il pas été au détriment d’autres hypothèses non testées ? 

En attendant, mangeons du chocolat noir ! Lui au moins, on peut le consommer avant de conduire ou de pratiquer toute  activité réclamant vigilance et assurance.

Publié dans Idées reçues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fabrice Delorme 09/01/2009 10:58

il y a bien tout un ensemble d'études scientifiques publiées dans des revues scientifiques très sérieuses qui le disent , voici un lien vers la page de notre blog qui les liste : http://web.mac.com/quatreverites/Blog_des_4_Verites_sur_le_Vin/Liste_etudes.html

Fred 05/12/2008 09:59

Ne pas confondre alccolisme et consommation raisonnable.Certes tout abus est préjudiciable à la santé qu'il s'agisse de vin ou de nourriture. Mais ne stigmatisons pas et ne culpabilisons pas ceux qui savent se tenir et ne prennent pas la route après un repas agrémenté de 2 verres.Mangeons (et buvons) de tout, un peu

madamedekeravel 13/03/2008 21:03

L'augmentation de la longévité est peut-être due aussi au plaisir retiré d'un verre de vin. Je crois qu'on peut boire un verre de vin de temps en temps sans devenir alcoolique ! (j'espère ;-))Et on peut boire un verre de vin ET finir par un carré de chocolat ;-)