La "soirée de l'étrange" sur TF1, une soirée étrangère à l'intelligence

Publié le par Agnès Lenoire

 

C’était hier soir sur TF1. D’accord, il n’y avait pas grand-chose à espérer. J’ai regardé sans curiosité et sans aigreur - sachant que c’était joué d’avance - par réflexe, histoire de dire que je ne ratais pas un éventuel peu probable sursaut d’intelligence de cette chaîne… Sur le plateau, deux  présentateurs-marionnettes, Dechavanne et Carmouze, au langage aussi pauvre que le contenu de leur émission, et quelques invités-potiches qui ne se manifesteront que pour renforcer la propagande des reportages de quelques mots bien appris.

L’objectif était donc de faire défiler devant le spectateur quelques reportages courts sur des phénomènes étranges : maisons hantées, fantômes, voyance, radiesthésie, image pieuse apparaissant sur un mur, crops-circles, tout ou presque y est passé. Et pratiquement aucune voix sceptique ne s’est fait entendre pour apporter un autre son de cloche. La cloche du paranormal sonne souvent seule dans le PAF, laquelle, portant très loin,  annonce que la séance de déculturation  a commencé. Sur le petit écran en effet, quelle que soit la chaîne, l’absence de polyphonie sur le paranormal – recueil de plusieurs voix différentes sur un sujet - est fréquente. Cette polyphonie, selon le sociologue Cyril Lemieux, est une éthique du journalisme quand il traite d’une controverse. Plusieurs voix  signifient que les débats peuvent s’installer et qu’on éloigne la propagande. Or, dans notre émission d’hier soir, la profusion de fantômes et d’apparitions était présentée sous le label « mystères », et sans aucun contradicteur. Seule la voyance a eu droit à son détracteur en la personne de l’historien et zététicien Paul-Eric Blanrue, qui a  évoqué, en quelques secondes critiques au cœur d’un reportage partisan,  la part de la psychologie, de l’écoute, et du hasard dans la pratique de la voyance. Pour le reste,  pas de controverse à l’horizon, donc pas de polyphonie possible, et pas de débat.

Prenons l’exemple des crops-circles. Pour TF1, ces figures céréalières qui apparaissent spontanément  au matin dans les champs, bien exposées à la vue sur des hauteurs, en bordure de routes, ne sont toujours pas expliquées. Le reportage affirme même que les explications de création par des artistes ne tiennent pas la route parce que certains épis sont couchés de manière croisée et que cette pratique ne peut être  réalisée avec leurs planches. Le reportage affirme aussi que les figures sont isolées dans les champs, sans aucune trace d’accès ; donc l’hypothèse de création à partir du ciel est à considérer sérieusement.

Or, voyons quelle est la réalité de ces figures :

-         Elles sont de la main de l’homme (ou plutôt du pied) et les équipes sont connues. Elles travaillent en cachette la nuit. Le secret, la surprise, le questionnement font partie du jeu artistique. John Lundberg et Rob Irving sont les chefs de file de ces artistes. Il y en a maintenant dans le monde entier. Le positionnement de leurs cercles sur des collines près des voies de circulation est un signe fort qu’il s’agit bien d’un art (il veut se faire voir).

-         Les épis couchés de façon croisée sont tout à fait réalisables avec les planches. Selon la figure à réaliser, le céréalier effectue des allers et retours sur des bandes proches et les fait se chevaucher. Les recouvrement sont indispensables aux intersections de plusieurs travées. C’est un travail préparé à l’avance de manière rigoureuse.

-         Les figures ne sont pas si isolées dans les champs que l’on ne puissent y pénétrer sans laisser de traces. Toutes les figures sont faites au milieu des traces, toujours doubles, laissées par les engins agricoles (les "tramlines"). C’est par là qu’entrent et sortent les artistes.

        La raison d’être des artistes céréaliers, c’est d’être connus, admirés, mais jamais vus. Pour plus de détails sur l’histoire de ces crops-circles, lire mon article « Entre art et ufologie » sur le site de l’AFIS.

Publié dans Paranormal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Juju le pigiste 04/03/2007 18:41

 
Merci pour ton commentaire sur mon blog, et n'hésite en effet pas à lire les premières histoires (en cliquant sur liste complète!), deux billets à venir très vite..
encore merci! :-)))
http://jujulepigiste.over-blog.com