L'éclipse de Lune du 3 mars 2007

Publié le par Agnès Lenoire

L’astrologie nous en promet toujours de belles pour la Pleine Lune. Vous seriez sensé(e)s être plus nerveux, nerveuses, stressé(e)s, insomniaques. Les influences de la Lune sont aussi nombreuses que les personnes qui y souscrivent. Le site internet « doctissimo » vous propose actuellement un article qui démystifie ces prétendues influences : les études faites sur un grand échantillonnage ne montrent aucune corrélation, sauf une seule : les femmes sont plus perturbées par la Pleine Lune que les hommes. Tiens tiens….pourquoi donc ? Bon, je ne suis pas scientifique, mais il n’est  pas difficile de constater autour de soi que beaucoup de femmes y croient… et propagent cette croyance. L’astrologie est une activité à haute teneur en féminité, et l’astrologie lunaire encore plus. Depuis des lustres, on lui a attaché cette essence lunaire (cycles, hystérie, caractère lunatique) ; difficile de s’en débarrasser. Un effet  « lunebo », en quelque sorte !

Pour cette Pleine Lune du 3 mars 2007, vous serez  effectivement un peu plus nerveux, nerveuses, que d’habitude, car vous surveillerez peut-être un très joli phénomène céleste visible par tous et à l’œil nu : une éclipse de Lune. Nous n’avons pas eu d’éclipse de Lune visible en France depuis 2004, et c’est souvent un spectacle flamboyant. Ce soir-là en effet la Lune sera parfaitement alignée avec les deux astres Terre et Soleil. Elle ne fait d’ailleurs rien d’autre à chaque Pleine Lune, mais n’étant pas parfaitement alignée, elle passe au-dessus ou en dessous-de l’ombre terrestre. Le 3 mars, grâce à son alignement parfait sur le plan d’orbite du Soleil, elle  va pénétrer doucement à l’intérieur du cône d’ombre de la Terre à partir de 20h 16min pour son entrée dans la pénombre, puis à partir de 21h 30 pour son entrée dans l’ombre. Sa sortie de l’ombre est à 1h 11 et de la pénombre à 2h 57 (toutes les heures sont en TU, ajoutez une heure).

Si la météo est favorable, vous pourrez alors admirer l’ombre de la terre manger progressivement le globe sélène. La morsure arrondie de cette ombre montre la rotondité de la Terre. Selon la qualité de la couverture atmosphérique à ce moment-là, la Lune se parera de différentes nuances d’orange et de rouge. Elle ne « s’éclipsera pas », au sens littéral, pour nous ; juste pour le Soleil, pour qui elle sera cachée dans l’ombre terrestre.

Pour l’observer il faut regarder au sud-est ; elle sera bien haute dans le ciel ; le phénomène se terminera  au sud-ouest.

Il n’y a plus qu’à surveiller la météo avec un peu d’inquiétude. La météo rendrait-elle aussi nerveux ??

Crédit photo : Jean Guimond (éclipse de 2004), extrait du Le ciel à l'oeil nu en 2007, Guillaume Cannat, éd. Nathan

Publié dans La Lune et nous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sirius 26/02/2007 07:53

doctissimo est très rationnel pour la Lune mais bien complaisant sur les pseudo-médecines (acupuncture, homéopathie..)