La méconnaissance de la théorie de l'évolution

Publié le par Agnès Lenoire

 

Dominique de Vienne et Pierre Capy, professeurs à l’université Paris-sud 11 ont fait passer un questionnaire à des étudiants en biologie (1ère année de licence), anonymement, de 2005 à 2008, questionnaire portant sur leurs connaissances sur l’évolution. 1134 élèves ont répondu et leurs réponses ont été épluchées.

Les résultats sont assez surprenants et inquiétants : 32%  pensent que la théorie de l’évolution n’est rien de plus qu’une hypothèse, 12% ne placent pas l’homme dans le règne animal, et plus de 9% refusent que nous ayons tous un ancêtre commun.

 

Les résultats de ce sondage ont été publiés par Sciences et avenir. Vous pouvez aussi les trouver sur le site  web « Tempsréel » du Nouvel Ob’s. Le sondage est disponible en ligne, ainsi que les corrigés.

J’ai répondu au sondage. J’ai trouvé que des questions très basiques (la situation de l’homme par rapport au  règne animal par exemple) voisinaient avec des questions plus pointues (le rembobinage du film de la vie donnerait-il les mêmes résultats si on déroulait tout à nouveau ?).

 

Le sondage a évalué les élèves entre trois et six mois après leur entrée à l’université. C’est donc l’enseignement de l’évolution au lycée qui est ici en cause. Cet enseignement occupe-t-il la place qu’il mérite, ou bien, à force d’aller de soi, ne laisse-t-il pas la place vacante à des idées religieuses beaucoup plus dans l’air du temps ?

 

Je n’ai aucun souvenir d’un enseignement de la théorie de l'’évolution en tant que telle à mon époque lycéenne. Dans les années 1974, en section littéraire avec latin, je ne me souviens que de cours sur l’hérédité, de calculs de probabilité sur les transmissions de caractères. Cheveux blonds, cheveux bruns.  Le cadre de tout cela m’a échappé, le processus intellectuel disparaissant derrière les gènes.

 

De la maternelle au lycée, l’enseignement  souffre d’un défaut de cadre de réflexion dans lequel les connaissances pourraient s’inscrire. L’enseignement de l’évolution des idées intellectuelles et de l’histoire des sciences pourraient pourtant apporter cette vue d’ensemble qui lui manque.

Publié dans Éducation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite par mail 04/05/2016 16:08

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable. Vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.

Khany 04/09/2009 13:50

Bonjour,Je trouve que ces informations sont inquiétantes. J'ai des enfants en école primaire, je leur ai expliqué la théorie de l'évolution, car pour moi il n'y a aucun doute, ce n'est même pas une théorie, c'est une évidence. Mais je vois bien que leurs camarades n'adhèrent pas à cette pensée (et leurs parents non plus). Pour ma part, j'ai passé mon bac C en 1994 et durant ma scolarité, on ne m'a absolument jamais parlé de l'évolution. Je pense qu'il y a une certaine frigidité du corps enseignant a affronter les parents créationistes (si les enseignants ne le sont eux-mêmes), extrement nombreux surtout à la campagne (où je vis en tout cas). Je trouve cela regrettable.

Matthieu Clavey 28/08/2009 13:52

@Cathy : Si vous utilisez un navigateur moderne, vous pouvez désactiver le style de la page.Pour Firefox c'est :Affichage ->Style de la page ->Aucun styleEt vous voilà avec du texte en noir sur blanc

cathy bergam 12/08/2009 19:03

votre blog me passionnerait si je pouvais le lire: pourquoi tout ce gris??? pourtant, je ne suis pas malade des yeux, juste plus très jeune... dommage, car l'enseignante de svt que j'étais apprécie vos remarques... à+ j'espère, avec une présentation relookée...