La médecine selon les phases de la Lune

Publié le par Agnès Lenoire

 

Un article de Metro du 14 avril 2009  me laisse assez ébahie. Un médecin vient de commettre un livre sur les influences de la Lune et il y a réuni toutes les inepties possibles et imaginables.

Le docteur Henry Puget y prétend que la Lune agit, selon ses phases, par deux moyens : la force d’attraction et le rayonnement électromagnétique.

La force d’attraction lunaire est présentée comme tirant sur les eaux du corps, exactement comme elle tire sur les océans. M. Puget affirme alors, qu'à la Pleine Lune, nos vaisseaux sanguins vont se dilater, et que c’est la période des varices. Il oublie (ou ignore) ce qu’est la gravitation et le phénomène des marées.  Les marées se manifestent sur les océans, sur de grandes surfaces (celles de la Méditerranée sont à peine visibles à l’œil nu). Celles opérées dans votre baignoire à la Pleine Lune, vous les avez déjà vues, vous ? Et votre verre d’eau ne déborde pas parce que c’est l’époque des grandes marées ? Moi non plus. Alors on imagine mal notre circulation sanguine se mettre à chahuter et à gonfler par l’attraction lunaire ! L’attraction la plus forte est réalisée par les masses les plus proches : l’immeuble d’à côté, votre voisin. Et d’autres forces bien plus  significatives sont à l’œuvre dans notre corps : battements cardiaques  ou respiration.

M. Puget prévient aussi les patients : certains chirurgiens n’opèrent pas à la Pleine Lune par crainte des hémorragies. Incroyable ! On aimerait qu'il nous donne des noms, parce que là, la prudence nous dicterait formellement de ne pas nous faire ouvrir le ventre par quelqu’un qui pratique un rite magique !

Le rayonnement électromagnétique : M. Puget ne sait pas non plus que la Lune n’est pas créatrice d’énergie, et n’émet donc pas de lumière propre, mais nous transmet juste celle qu’elle reçoit du Soleil. Le docteur  décide donc de lui-même que le PH diminue à la Nouvelle Lune (gare aux mycoses !) et qu’il augmente à la Pleine Lune (attention aux virus et aux infections urinaires !), que les hormones augmentent à la Pleine Lune et stimulent le désir sexuel. Si j’ai bien compris, nous ne serions que des marionnettes dans les mains d’une grande déesse : Séléné.

Alors moi je m’affole, car si le rayonnement lunaire, pourtant très pâle reflet solaire, peut faire tant d’effets sur un organisme, je me demande ce qui va m’arriver si je prends un court bain de soleil, lui qui me déverse son rayonnement directement  et puissamment ! Electrons des cellules sanguines en folie, explosion de mycoses sur tout le corps, varices comme des conduites d’eau, libido déchaînée ?

Sans s’appuyer sur aucune étude scientifique, sans citer aucune référence, ce médecin manipule les croyances en faisant appel à « l’ancestral », avec comme seuls arguments des témoignages et son autorité de médecin.

La Lune fait vendre et ce bon docteur, un peu magicien, un peu charlatan, un peu astrologue, est assuré de trouver des amateurs.

Publié dans La Lune et nous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance par mail rapide 01/09/2016 09:51

Je suis très contente de votre excellent site, il est très intéressant !!!

amar 28/04/2010 17:17



je vien de lire votre l commantair sur la lune du dcteur henry puget tres interrsan il fau savoire que cset pas une decouverte cest tres encien meme


 



Globule 30/04/2009 07:34

Etant donné le nombre de médecins qui prescrivent également l'homéopathie (qui ne me parait pas davantage fondée que l'influence de la lune), plus rien ne m'étonne...