La planète qui voulait se faire aussi grosse que la Lune

Publié le par Agnès Lenoire

 
Un canular circule actuellement dans les messageries, canular récurrent comme beaucoup, déjà mis sur orbite en 2005. Il s’agit en fait d’un événement astronomique, des plus sérieux, qui a eu lieu  le 27 août 2003, et qui a pris ensuite son envol en tant que hoax, avec son lot de métamorphoses, de déformations et de désinformations. Le 27 août 2003 en effet, le jeu des positions relatives de Mars et de la Terre a fait que Mars s’est retrouvée au plus près de la Terre (à 55 millions de km), comme jamais elle ne l’avait été de mémoire d’homme. Elle fut alors la vedette de l’été. Installée près d’Antarès, plein sud, elle justifiait le nom grec de cette étoile géante rouge : anti-Mars. Elles rivalisaient alors toutes deux d’un éclat rougeoyant spectaculaire. Elle attira toutes les questions et suscita l’admiration. Cette position privilégiée, qui a fait les délices des observateurs, ne se reproduira plus avant 23 698 ans.  

Que dit notre canular ? Il dit que le 27 août 2009, nous pourrons voir Mars dans le ciel aussi grosse que la pleine Lune, parce que Mars sera à 55  millions de km de la Terre (sa distance de 2003, donc).  Or Mars, même si le point où elle se trouve sur son orbite est très proche de la Terre, ne peut atteindre le diamètre apparent lunaire. Diamètre réel de Mars : la moitié de celui de la Terre, le double de celui de la Lune. Pour apparaître aussi grosse que la Pleine Lune, elle devrait alors   se rapprocher au double de la distance Terre-Lune, c’est-à-dire en moyenne deux fois 360 000 km. Serait-ce possible ? Non, car aucun point de l’orbite de Mars n’est aussi proche de la Terre, quelle que soit la position de celle-ci sur sa propre orbite. Si cela arrivait, c’est que Mars se serait décrochée de son orbite et foncerait sur nous. Nos jours seraient comptés.


Photo (Eclipse de Lune) extraite du site de 

Guillaume Cannat

Publié dans Canulars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance en ligne 01/09/2016 09:51

Votre site m’a beaucoup aidé de savoir plusieurs choses, Merci beaucoup.

Cugel 28/08/2009 21:57

Un autre argument de poids est qu'à cette date, la lune n'était pas pleine. Il suffit de regarder un calendrier lunaire. Donc elles ne seraient pas ensemble dans le ciel. Autre argument: la lune a un effet important sur les marées. Que dire des cataclysmes attendus avec deux corps célestes de cette taille en même temps dans notre ciel ! Il y aurait plus de raison de s'inquiéter que de de se réjouir d'un tel événement...

Agnès 29/04/2009 14:12

A Grasyopbien vu ! ça m'apprendra à recopier trop vite les chiffres trouvés sur le site de... la cité des sciences (première ligne de l'article). La seconde mention, je l'ai faite de tête. j'aurais mieux fait de m'y tenir !AmitiésAgnès

Grasyop 29/04/2009 12:01

Distance minimale de la Terre à Mars : c'est bien 55 millions de kilomètres et non 55 milliards (facteur mille en trop dans la première mention).

vero 28/04/2009 09:51

Oui, je le pense aussi... et merci pour ta réponse.