L'arnaque des boules de lavage

Publié le par Agnès Lenoire

 Internet, la chaîne M6 et les marchés regorgent à présent de cette boule de plastique pleine de billes de céramique, qui est censée laver votre linge sans rien d’autre. Dans une certaine mesure, pourquoi pas ? L’eau élimine une partie des saletés, il suffit alors d’y ajouter un élément solide qui ajoutera au brassage opéré par le tambour l’action des chocs répétés de la boule sur le linge. Mère Denis le savait déjà : pour bien laver, il faut bien battre ! Sauf que ce n’est pas du tout l’argumentation de nos vendeurs de boules magiques ! Le dépliant (voir illustration ci-contre) que je me suis procurée chez un camelot sur un marché mentionne de bien étranges pouvoirs. Lisez plutôt : « L’action combinée du magnetic + ceramic augmente considérablement le pouvoir lavant de l’eau par l’émission de rayons infrarouges qui cassent les molécules d’hydrogène de la molécule d’eau, cette double action procure une très grande capacité de pénétration. »

Plongée dans la perplexité, j’ai demandé au vendeur ce qu’étaient ces rayons infrarouges puissants émis par une si anodine boule de plastique. Il m’a répondu très honnêtement qu’il s’agissait de chaleur issue du frottement. Pourtant, le dépliant précise qu’il faut exposer la boule une heure par mois au soleil « afin que les billes de céramique se régénèrent en absorbant les infrarouges émis naturellement par le soleil. ». La chaleur dégagée ne serait donc pas celle des frottements, mais celle du soleil. Mettre le soleil dans sa machine, quelle poésie !, mais cela reste de la poésie … Le discours du dépliant n’est pas celui du vendeur. Se sentant un peu au pied du mur, il m’a servi une explication un peu plus plausible que celui de sa propagande écrite. Mais dans tous les cas, aucune des deux façons ne peut provoquer une électrolyse des molécules d’eau. La marque de machine Daewo s’est essayée à la fabrication d’une machine à électrolyse, avec des plaques d’argent, sans grand succès. Alors une boule en plastique… De plus, la chaleur restituée par la boule doit être réduite et ne dépasse certainement pas celle de l’eau de lavage, que l’on a l’habitude de chauffer à une trentaine de degrés pour les lavages les plus courants. Je suis donc restée sur une impression de véritable arnaque, qui joue sur l’attitude écologique et la culpabilité du citoyen : tous coupables de polluer l’eau par des lessives intempestives. Ne mettez plus de lessive, agissez avec une bagu…. boule, pardon, magique !

La boule, si elle a une action, ne peut donc qu’être mécanique. Il existe d’ailleurs sur internet des balles et pavés de lavage, qui exercent un battage du linge, et qui ne revendiquent pas d’autre pouvoir que celui des chocs.

Publié dans Idées reçues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zoziau 02/09/2009 16:14

Ne voulant pas mourir idiote, j'ai essayé et testé une boule de lavage (pas la même que celle que vous présentez ici). De fait, les premières lessives semblaient satisfaisantes. Et même, l'eau moussait "toute seule" ! J'ai vite compris que le battage du linge en exprimait les derniers restes de lessives qu'il contenait... Au final, c'était un peu plus efficace qu'une lessive à l'eau sans boule ni balles ni poudre, et presqu'aussi efficace qu'avec de la lessive en poudre, vue la quantité minime que j'utilise généralement. La lessive liquide étant particulièrement inefficace, je n'ai même pas comparé...Ce qui me laissait dubitative, c'était justement le fait que le dépliant ne mentionnât pas du tout l'effet mécanique de la boule, qui était indéniable pourtant. Etait-il le seul ? Je me suis amusée à tester le pH d'un litre d'eau avant et après y avoir abondamment secoué une boule : aucun changement. Pourtant, la réaction à un peu de bicarbonate de soude, puis de vinaigre, était immédiate. L'affirmation d'un pH de 9 ou 10 avec la boule est un mensonge pur et simple. J'en ai déduit que l'effet était seulement mécanique. Mais bien réel !Du coup, j'utilise encore la boule, et plein de balles de lavage, et je me permets de ne plus mettre de poudre à lessive qu'une fois sur trois ou quatre, en gros... Le linge ne s'en porte pas plus mal.

Mingant 06/02/2009 11:08

Je regrette d'apporter une totale contradiction à cette supposée anarque: cette boule (peut m' importe comment elle fonctionne) donne des résultats incontestables et bien supérieurs à n'importe quelle lessive.  Je n'ai aucun intérêt dans l'affaire d'autant que j'étais très sceptique et j'ai eu la chance d'en acheter chez Bazarland à Puget sur Argens, pour un petit prix (environ 9€).  Malheureusment à ce prix elles sont toutes parties.  Le linge est impeccable et doux.  je ne peux donc laisser parler d'arnaque sans réagir

oges 11/11/2008 19:39

Sceptique moi aussi, surtout que les explicatons scientifiques ont les trouvent nul part...Pourtant des utilisateurs en sont extremement contents ! un linge plus doux, plus blanc (sisi veridique)...Je cherche donc un meilleur chimiste que moi pour comprendre la reelle action de ces boules de céramique ! Ce qui n'est surement pas le cas de votre vendeur ! apres tout on n'a jamais demandé à un commercial d'être scitifique, juste crédible ;)

olympe 07/09/2008 08:31

ça aurait plu à Coluche, tout comme la lessive qui lave l'eau avant de laver le linge!