Le ver qui prenait l’escargot comme taxi

Publié le par Agnès Lenoire

... et autres histoires naturelles

Jean Deutsch

Éditions du Seuil – collection Science ouverte, 2007.

 

« L’évolution n’est pas un phénomène extrêmement lent, qui ne peut s’observer que sur des périodes géologiques de millions d’années. Elle existe, elle est là, elle se passe sous nos yeux. »  Conclusion du chapitre « Le crapaud qui voulait se faire aussi gros que Darwin. »

Le titre m’avait intriguée - et alléchée : j’avais l’impression d’être devant un ouvrage de Stephen Jay Gould, lui qui racontait à son lecteur des histoires naturelles passionnantes, et vous menait, l’air de rien, à la compréhension du vivant. Je ne fus pas déçue. Dès l’ouverture du livre, en épigraphe, l’auteur cite S. J. Gould, donnant ainsi  le ton à tout ce qui va suivre. Jean Deutsch est bien de la même veine  : un conteur savant, historien  et pédagogue.  Comme Gould, Jean Deutsch  attache de l’importance à l’histoire des sciences, la décortique pour mieux comprendre les enjeux dont la science a fait l’objet. Sa narration ne procède pas de l’anecdote ; elle mène toujours à une réflexion de fond sur l’évolution de sa discipline. Avec des histoires, parmi les douze  contenues dans l’ouvrage, comme « histoire des fourmis sans reine » ou « histoire des oiseaux qui volaient avec des branchies » ou encore « histoire des mouches qui naissent de la rosée », l’auteur pique notre curiosité et  parvient à nous faire comprendre des notions plutôt difficiles pour le néophyte. Comme par exemple cette nouvelle discipline appelée évo-dévo, particulièrement appréciée de notre auteur pour son efficacité, qui relie les mécanismes du développement à ceux de l’évolution (d’où son nom) pour mieux décrypter les méandres qu’emprunte le vivant, ou encore le gradualisme de Darwin, la théorie des équilibres ponctués, l’exaptation, l’homologie, et bien d’autres concepts-clés de la biologie moderne.  Le propos est parfois ardu, mais tout l’art du pédagogue qu’est Jean Deutsch va résider dans la façon qu’il a de mettre la barre intellectuelle assez haute, sans qu’elle soit jamais inaccessible au lecteur motivé.  Le tout est infiniment vivant, chatoyant, plaisant… et instructif !

Publié dans Notes de lecture

Commenter cet article